Ce que l’on peut faire pour vous aider si vous êtes enceinte, avec des douleurs

 

Les soins ostéopathiques pendant la grossesse sont un moyen d’aider les femmes à ressentir le moins de douleur possible et de prévenir des symptômes qui pourraient se faire ressentir pendant la grossesse. Une publication de Mars 2015 prouve que les manipulations ostéopathiques se révèlent efficaces pour diminuer les maux de dos des femmes enceintes. 

La douleur durant la grossesse est très courante mais pas nécessairement normale. Le corps s’adapte mais la grossesse consomme une grosse quantité d’énergie et l’adaptabilité du corps est diminuée.

Si vous ressentez des symptômes tels que des douleurs lombaires, pubiennes, des douleurs de côtes, vous devriez visiter le cabinet. Une relative grande quantité de symptômes peuvent être traités pendant une séance et les résultats sont ressentis quasiment instantanément.

 

Préparation au travail

Atteignant la 37eme ou la 38eme semaine de grossesse, nous recommandons une séance spécifique pour la femme enceinte.

Cette séance sert à contrôler la mobilité du bassin, spécialement celle du sacrum, qui doit être très sollicité pendant l’accouchement.

C’est particulièrement important afin de prévenir les potentielles douleurs lombaires et cervicales qui peuvent subvenir en post-natal.

 

Traitement des douleurs neuromusculaires

Nous recommandons qu’une fois par mois, et tout particulièrement à la fin de la grossesse, que vous fassiez un check-up, si vous voulez éviter de ressentir des douleurs désagréables.

Le traitement ostéopathique est bénéfique et sûr durant toutes les étapes de la grossesse et aide à préparer votre corps pour le travail.

Nous travaillons en douceur pour éliminer tous les symptômes ressentis, en utilisant des techniques crâniennes et structurelles. Nous pouvons également donner des conseils de postures spécifiques ainsi que recommander des exercices qui peuvent aider à gérer d’éventuels symptômes depuis la maison.

femme enceinte ostéopathe

Nous utilisons une approche intégrée dans le parcours de soins coordonné et nous sommes heureux de collaborer avec votre sage femme, gynécologue, et coach prénatal en donnant les informations qui doivent être prises en compte pour un déroulement idéal de l’accouchement.

Une publication de Juillet 2015 a démontré qu'une approche multidisciplinaires pouvait offrir des résultats très efficaces dans la diminution des douleurs lombaires chez la femme enceinte.


Ce que l'on peut faire après une grossesse

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Traitement de douleurs cervicales
  • Traitements de douleurs lombaires
  • Traitement des symptômes issus de la faiblesse du plancher pelvien (urinaires et gynécologiques)
  • Prévention

Nous recommandons un check up pour la mère et l’enfant si l’accouchement a été long ou très rapide, ou si le bébé est né en utilisant des ventouses, forceps ou par césarienne.

Ce contrôle est préférable 2-3 semaines après l’accouchement.

Après l’accouchement votre ostéopathe va vérifier si le bassin de la mère s’est repositionné et peut aussi donner des exercices spécifiques pour renforcer de plancher pelvien.

Ceci peut aider a prévenir de problèmes d’incontinence, de douleurs pendant les rapports ou de lombalgie.

Nous contrôlerons également la posture d’allaitement pour la mère et donnerons des conseils pour dormir, ainsi que pour les horaires d’allaitement, etc.

Si nécessaire nous pourrons vous orienter vers un spécialiste de l’allaitement, vers votre médecin traitant ou vers un visiteur médical.

Porter et nourrir votre bébé peut causer des douleurs dorsales et cervicales à cause de la posture adoptée. Il est donc nécessaire d’être traité le plus vite possible pour prévenir d’une éventuelle pathologie chronique.

Les symptômes d’un accouchement difficile ou d’une grossesse difficile :

osteopathe paris 7

Les différents symptômes qui révèlent un plancher pelvien faible sont les suivants :

  1. Incontinence urinaire d’effort (pendant la course, en éternuant, en toussant). Ceci peut arriver tout autant pendant la grossesse qu’après l’accouchement.
  2. Douleur aigue dans le pelvis, dans les lombaires ou derrière les fesses. La douleur n’irradie pas forcément derrière les jambes. Ceci arrive principalement à la fin de la journée avec la fatigue.
  3. Douleur ou manque de plaisir pendant les rapports. nLa douleur peut être causée par une cicatrice interne et le manque de plaisir par une faibless musculaire sur les parfois vaginales.

 

Lombalgie

Causée par un faible plancher pelvien (instabilité du bassin) et par le fait de porter le nourrisson souvent durant la journée.

On vous enseignera comment effectuer ces différentes choses sans vous faire mal. La rééducation périnéale est cruciale 6 semaines après l’accouchement.

 

Cervicalgie

Nourrir le bébé et le porter toute la journée peut causer également des douleurs cervicales. On vous enseignera différents exercices pour renforcer les muscles du cou et des étirements pour faire disparaitre les symptômes.

 

Plancher pelvien faible

Durant la grossesse et l’accouchement le plancher pelvien se trouve étiré à cause de la prise de poids importante et l’accouchement en tant que tel.

Ceci entraine fréquemment une faiblesse dans le périnée. Il peut également être lésé en cas d’épisiotomie ou simplement pendant un accouchement difficile.

A Marguin - 15 Septembre 2015


ENVIE DE PRENDRE RDV ? CONTACTEZ-NOUS